A « Brest même » !

J’aime bien Brest. Certes, il paraît que c’est l’une des villes les plus humides de France. Certes, c’est excentré. Certes, l’architecture est… ce qu’elle est. Mais j’aime vraiment bien Brest. Pour son ambiance, ses habitants, son dynamisme insoupçonné, son côté décalé et ses alentours, magnifiques.

Ca n’a donc pas été un grand sacrifice pour moi de m’y rendre une semaine en juillet : 1- pour remettre un nez  dans ce monde maritime qui me manquait / 2- pour filer un coup de main à la sympathique association Enki, qui organise tous les deux ans un festival de carnets de voyage.

Pendant les Tonnerres de Brest, elle a lâché sur le port une dizaine de carnettistes, illustrateurs ou écrivains, et leur a dit (grosso modo) : « Allez, et ramenez vos impressions« . Ensuite, elle m’a dit (à peu près) : « Va, et suis-les !« . Je me suis donc exécutée. Et me suis régalée. Le regard concentré de l’un, la précision des traits d’un autre, la douce poésie qui court dans pages d’une autre… Appareil photo en main je les ai suivis. Sur le pont d’un bateau, assis à même le quai ou dans un atelier. Parfois, mon objectif était sur le point de les frôler, mais cela ne semblait pas les déranger. J’ai essayé de me faire plus petite que je ne le suis déjà. Je crois que cela a payé. Car j’ai l’impression d’avoir progressé. Car les rencontres ont été belles et, parfois, touchantes.

Leurs réalisations et mes photos sont compilées sur ce blog : Tonnerre d’Enki. Un joli condensé d’une semaine chargée, mais (très) agréablement remplie.

Publicités

Commentaires fermés sur A « Brest même » !

Classé dans Web

Les commentaires sont fermés.