La Haute-Loire, de haut en bas

Auvergne. L'heure de la pause, en haut du Massif du Mezenc... ©Anne-RecoulesTrois jours, c’est court. Surtout pour arpenter ce département, au relief capricieux. De hauts et beaux plateaux, des routes sinueuses, des gorges arborées, des villages perchés,… Mais aussi le relief des assiettes bien garnies, la visite d’un musée un brin désuet, une soirée à gambader dans les champs de lentilles, un déjeuner à jouer les conseillère en communication pour des frères en soutane, quelques framboises du potager croquées en compagnie d’une « soeur ermite » et la Verveine, avec une majuscule, pour clore le dîner.

Résumé d’une série d’audioguides réalisés en Haute-Loire. Le résultat s’écoute sur le site de Ze Visit ou sur celui de l’Office du tourisme de Haute-Loire : écouter les audioguides.

Publicités

Commentaires fermés sur La Haute-Loire, de haut en bas

Classé dans Web

Les commentaires sont fermés.